L’Année de la Miséricorde au Lycée Liziba

Gracia raconte comment le Lycée Liziba, en R.D. du Congo, a organisé différentes initiatives pendant l’Année de la Miséricorde, qui les ont aidées à la vivre plus en profondeur

Témoignages personnels

J’étudie en dernière année des humanités au Lycée Liziba- une école privée dont l’attention spirituelle est confiée à la Prélature de l’Opus Dei.

Quand le Pape François a annoncé en novembre 2015 l’ouverture d’une Année Jubilaire de la Miséricorde pour les fidèles catholiques du monde entier, mon école a organisé plusieurs activités pour que les élèves comprennent les désirs du Pape et les secondent plus facilement.

Dès le début, pendant les Messes et les instructions, l’aumônier de l’école nous a expliqué que le Pape a voulu cette Année de la Miséricorde pour que nous puissions redécouvrir l’importance du sacrement de la réconciliation dans la vie de tout homme pécheur, y compris lui-même. Ce message nous avait profondément impressionnées.

Nous avons parcouru pas à pas le chemin de la miséricorde, en saisissant chaque fois mieux ce que sont les œuvres de miséricorde et les indulgences. Nous avons compris qu’en suivant l’indication du Pape, grâce à la miséricorde, nous allions pouvoir nous ouvrir aux autres, comprendre leurs difficultés et leur venir en aide.

L’école a organisé une sortie pour chaque classe à la Cathédrale Notre Dame du Congo pour nous permettre de gagner l’indulgence plénière, en passant par la Porte Sainte. Le tour de ma classe c’était en février 2016. Nous étions accompagnées par des professeurs de l’école et les deux aumôniers de l’école. À notre arrivée, nous sommes passées par la Porte Sainte de la Cathédrale, après avoir entonné un chant à la Vierge Marie. L’un des prêtres a prêché une méditation sur le pardon et les miracles du Christ. Pendant que quelques élèves passaient à tour de rôle pour se confesser, le reste du groupe récitait le chapelet. C’était une belle opportunité de renouveler nos désirs d’être de bonnes chrétiennes !

Un groupe d’élèves de ma classe s’est engagé à donner la catéchèse aux élèves du primaire tout au long de l’année. Nous avons également récolté de l’argent, des vêtements et des denrées alimentaires pour remettre aux familles les plus nécessiteuses de Saint Léonard, la Paroisse proche de l’école. Toutes les élèves de l’école ont collaboré dans cette récolte. En plus, une délégation de l’école a effectué une visite à un orphelinat des environs, en apportant les contributions faites par les élèves. Ces gestes ont été profitables pour nous et ils ont confirmé notre foi.

L’Année Jubilaire a été clôturée à l’école par une Messe et une Journée de Miséricorde, occasions de renforcer nos désirs de nous réconcilier avec Dieu et avec les autres.

Nous croyons que cette année a été d’une grande importance pour nous car aujourd’hui, l’humanité a besoin de femmes prêtes à consacrer leur vie au service des plus nécessiteux et des plus faibles, à l’imitation du Christ ; « chaque fois que vous aurez fait du bien au plus petit de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait ». Nous avons appris –et nous croyons- que la miséricorde est le chemin de l’espérance et de l’amour !

Gracia Kasereka, 6ème année, Lycée Liziba