Le nouveau prêtre de l’Opus Dei Odon Swamotz, célèbre sa première messe solennelle

L’abbé Odon Swamotz a célébré sa première messe solennelle à la cathédrale N.D. du Congo, à Kinshasa, le samedi 18 novembre 2017 à 10h00.

Témoignages personnels
Opus Dei - Le nouveau prêtre de l’Opus Dei Odon Swamotz, célèbre sa première messe solennelle

L'abbé Odon Swamotz a célébré sa première messe solennelle à la cathédrale N.D. du Congo, à Kinshasa, le samedi 18 novembre 2017 à 10h00.



Il a été ordonné prêtre à la basilique Saint-Eugène, à Rome, par Mgr Xavier Echevarria, (décédé en décembre 2016), le 23 avril 2016, avec 27 autres fidèles de la prélature de l'Opus Dei, originaires de 13 pays dont l'Argentine, le Brésil, le Chili, l'Espagne, les Philippines, le Mexique, la Russie, la Finlande, le Kenya, le Costa Rica, l'Italie et les États-Unis.


Le nouveau prêtre est né à Lubumbashi, où il a effectué ses humanités, puis il est venu à Kinshasa pour faire ses études de Polytechnique au département de construction. C'est dans ses premières années de vie universitaire qu'il découvrira sa vocation à l'Opus Dei, chemin de sanctification pour les chrétiens courants, dans le travail et les circonstances ordinaires de la vie de tous les jours.


Pendant des années, en effet, il aura à diriger différents chantiers de construction, en même temps qu'il consacrait le restant de son temps aux activités de formation pour les jeunes, notamment au Centre Culturel Loango.


Par la suite, il a réalisé des études de théologie à Rome, où il a séjourné pendant quelques années, près du Prélat de l'Opus Dei, vivant ainsi une période de formation intense en vue de son futur travail pastoral.

Dans son homélie, Mgr Xavier Valdés, vicaire de l'Opus Dei en R.D. du Congo, soulignait, avec des paroles de saint Josémaria, qu'après "une riche expérience d'ingénieur, et dont le travail offrait la possibilité réelle d'accéder à des situations plus ou moins importantes dans son milieu social, il a reçu le Sacrement de l'Ordre pour être, ni plus ni moins, prêtre-prêtre, un prêtre à cent pour cent". Et il a exhorté "que parmi ces jeunes qui sont ici, nombreux soient ceux qui suivent le Seigneur de près".




À la sortie de la messe, l'abbé Odon Swamotz a salué les nombreux fidèles qui remplissaient la cathédrale, parmi lesquels beaucoup de -collègues ingénieurs et des professionnels qui ont travaillé avec lui sur des chantiers de construction.